Category:

1

Limogeage d’un procureur et suspension de deux juges : le Syndicat national des magistrats réagit

août 17th, 2019 by

Le Syndicat national des magistrats a réagi, hier vendredi, au communiqué du ministère de la Justice s’agissant du limogeage d’un procureur et à la suspension de deux magistrats. « Le bureau exécutif du syndicat national des magistrats a reçu avec beaucoup de regrets et d’étonnement le communiqué de presse émanant des services centraux du ministère de la Justice, selon lequel le ministre de la Justice a décidé le 14 août 2019 de suspendre deux magistrats, en plus de mettre fin aux fonction d’un procureur de la république conformément à la loi organique numéro 04/11 du 6 septembre 2004, et cela eu égard aux infractions légales qui le caractérise », a lâché l’organisation dans un communiqué cité par TSA.

« Le premier paragraphe de l’article 65 de la loi organique des magistrats permet au ministre de la Justice de suspendre temporairement un magistrat de son travail, en cas de faute grave, et ce après une enquête préliminaire et après avoir informé le bureau du syndicat », rappelle le SNM. « Le deuxième paragraphe du même article interdit clairement que la suspension fasse l’objet d’une publicité, sachant que cette garantie est conforme au principe de la présomption d’innocence consacré mondialement, et cette garantie est destinée à protéger la réputation et la place de l’autorité judiciaire de tout ce qui peut altérer la confiance du citoyen en elle », ajoute la même source.

Le syndicat évoque une « violation scandaleuse des dispositions de la loi de la part du ministère de la Justice » et exprime ses « regrets ». Dans son communiqué, le SNM conteste aussi le limogeage du procureur de Tlemcen. « Expliquer la suspension d’un procureur en se basant sur l’article 26 de la loi organique des magistrats est déplacé. Cet article permet au ministre de la Justice de muter les magistrats, de les nommer à d’autres postes (…), en tenant au courant le Conseil national de la magistrature », explique le SNM qui affirme que le « limogeage des magistrats est de la seule compétence du Conseil supérieur de la magistrature et ce conformément des articles 68, 84 et 86 de la loi organique des magistrats ».

2

VIDÉO. Des étudiants manifestent lors de l’installation du comité consultatif du panel dirigé par Karim Younes

août 17th, 2019 by

Quelques dizaines d’étudiants se sont rassemblés, ce samedi 17 août, devant le centre culturel de la rue Larbi Ben M’hidi où devait se déroulé l’installation du comité consultatif du panel de dialogue et de médiation. Ils ont par la suite envahi la salle avant de prendre la parole.

Lire aussi : Des étudiants perturbent l’installation du comité consultatif du panel de dialogue et de médiation (vidéo)

3

Des étudiants perturbent l’installation du comité consultatif du panel de dialogue et de médiation (vidéo)

août 17th, 2019 by

Un groupe d’étudiants a perturbé, ce samedi 17 août, l’installation du comité consultatif du panel chargé du dialogue et de la médiation prévue dans la matinée au centre culturel de la rue Larbi Ben M’hidi au centre-ville d’Alger.

« Makach hiwar maa issabat (Pas de dialogue avec les bandes) », « Les syndicats ma matlounach (Les syndicats ne nous représentent pas) », « Les syndicats à la poubelle », ont-ils scandé.

Selon le Huffpost, les étudiants ont fini par prendre la parole. Ils ont ainsi rappelé le rejet du panel et des élections sous un « gouvernement illégitime ».

4

Une rencontre de concertation entre la société civile et des partis politiques prévue samedi finalement autorisée

août 16th, 2019 by

Les organisateurs de la rencontre de concertation entre les dynamiques de la société civile et les partis politiques de de l’alternative démocratique et de la conférence nationale du dialogue du 6 juillet prévue demain samedi ont finalement obtenu l’autorisation de la wilaya d’Alger, a-t-on appris de Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Lire aussi : Une rencontre de concertation entre la société civile et des partis politiques prévue samedi reportée faute d’autorisation

« On vient de nous la donner aujourd’hui après avoir décidé de son report », a précisé la même source. Hier jeudi, les organisateurs avaient annoncé le report de cette réunion au 24 août « faute d’autorisation de l’administration ». « Nous avons prévenu nos partenaires », précise Saïd Salhi. La rencontre pourrait se tenir demain dans l’après-midi.

5

La conférence nationale des étudiants prévue demain samedi annulée

août 16th, 2019 by

La conférence nationale annoncée des étudiants prévue demain samedi 17 août vient d’être annulée. « Nous, pôle des étudiants algériens ainsi que le forum des étudiants, vous annonçons officiellement que les autorités locales concernées, à savoir la wilaya d’Alger, n’ont pas permis la tenue de la conférence nationale des étudiants algériens du samedi 17 août, rassemblant près de 600 étudiants des différents coins du pays, et ce, en refusant de donner l’autorisation en question, à ces deux dynamiques du mouvement estudiantin, cité précédemment », ont écrit les organisateurs dans un communiqué publié sur Facebook.

6

26e vendredi de mobilisation contre le système

août 16th, 2019 by

Les premiers manifestants commencent à affluer vers le centre-ville d’Alger, ce vendredi 16 août, pour la 26e marche contre le système. « Daoula madania, machi aaskarya (Etat civil et non militaire) », scandent-ils.

Ces nouvelles manifestations prévues dans plusieurs villes à travers le pays interviennent quelques jours après la fête de l’Aïd Al Adha et deux semaines avant la rentrée sociale.

Cette nouvelle journée de mobilisation intervient aussi au moment où le panel chargé du dialogue et de la médiation dirigé par Karim Younes poursuit ses consultations.

7

Enquêtes sur les affaires de corruption : plusieurs arrestations dont celle du frère d’Abdelghani Hamel

août 16th, 2019 by

Yamni Hamel, frère de l’ex-DGSN, Abdelghani Hamel, a été arrêté, hier jeudi, par la police judiciaire d’Oran et a été placé en détention à la prison d’El Harrach dans le cadre des poursuites liées aux affaires de corruption, rapporte El Bilad.

Plusieurs autres arrestations ont été effectuées dans le cadre de la même opération menée dans cette ville par la police judiciaire et la brigade de recherche et d’investigation (BRI) d’Oran dont celle de l’ancien chef de sûreté de la wilaya d’Oran.

8

Une rencontre de concertation entre la société civile et des partis politiques prévue samedi reportée faute d’autorisation

août 16th, 2019 by

Une rencontre de concertation entre les dynamiques de la société civile et les partis politiques de de l’alternative démocratique et de la conférence nationale du dialogue du 6 juillet prévue le 17 août vient d’être reportée au 24 août « faute d’autorisation de l’administration ».

« La rencontre de concertation de la société civile, de samedi 17 août 2019 à la safex à Alger prévue avec les partis politiques et les personnalités est reportée pour faute d’autorisation de l’administration. La rencontre est reportée au samedi 24 août 2019 », a indiqué Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) sur sa page Facebook.

« Le pouvoir montre sa volonté réelle quant à l’ouverture des espaces publics et le respects des libertés démocratiques. Au moment où le pouvoir fait la promotion de son offre de dialogue, la réalité est tout autre, elle contraste avec le verrouillage du débat public, des médias, du dialogue dans le société », a-t-il dénoncé.

« Ce refus qui ne dit pas son nom, est un autre indice de l’entêtement de ce pouvoir machiavélique qui ne se soucie que de son maintien au détriment de la volonté populaire en essayant d’étouffer, de neutraliser, de diviser et de casser ce mouvement qui a suscité l’admiration du monde entier et qui a surpris ce pouvoir despotique », a lancé Abdelouahab Fersaoui, président du Rassemblement action- jeunesse (RAJ).

« Cette rencontre s’inscrit dans l’objectif d’échanger et de rapprocher les visions autours de la situation et pour d’éventuelle démarches communes et consensuelles », a-t-il ajouté.

9

Zeghmati : « la lutte contre la corruption n’atteindra pas son objectif sans la récupération de l’argent pillé » (vidéos)

août 15th, 2019 by

L’institution judiciaire continuera à lutter contre la corruption sans « aucune distinction » ou « considérations conjoncturelles ou personnelles », a assuré Belkacem Zeghmati en marge de l’installation du procureur général près la cour de justice d’Alger

« L’institution judiciaire mènent ses missions constitutionnelles à la lumière des lois de la République pour protéger les droits et les libertés fondamentales pour tous sans aucune distinction ou considérations conjoncturelles ou personnelles », a déclaré le ministre de la Justice.

« La lutte contre le phénomène de la corruption n’atteindra pas son objectif sans la récupération de l’argent pillé », a-t-il affirmé.

10

Détenus d’opinion : Me Mokrane Aït Larbi dépose une plainte contre Me Fatma Zohra Benbraham

août 15th, 2019 by

Me Mokrane Aït Larbi a annoncé, ce jeudi 15 août, le dépôt d’une plainte contre Me Fatma Zohra Benbraham pour ses propos concernant les détenus d’opinion. « Une plainte a été déposée le 14 août 2019 au bureau du bâtonnier d’Alger à la demande de prisonniers d’opinion contre Maître BEN BRAHAM Fatma Zohra suite à ses déclarations à un quotidien national », écrit l’avocat dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Dans ses déclarations, « on peut lire notamment : « il n’existe actuellement pas de détenus d’opinion dans les prisons, qu’ils soient journalistes ou hommes politiques… après avoir pris connaissance du dossier… que le concerné mérite plus que la prison au vu des lourdes accusations qui pèsent sur lui, considérant que la majorité des personnes arrêtées lors des marches sont impliquées dans diverses affaires, dont le vol, l’agression, l’usage de violence contre les femmes et le harcèlement », précise la même source.