Category:

1

Tliba placé sous mandat de dépôt

octobre 17th, 2019 by

Baha Eddine Tliba a été placé sous mandat de dépôt, ce jeudi 17 octobre, par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger, rapporte Ennahar. Il est poursuivi dans le cadre de plusieurs affaires dont celle liée au financement occulte de partis politiques. Le député était en fuite avant d’être arrêté par les services de sécurité la veille.

Lire aussi : Baha Eddine Tliba présenté devant le procureur de la République ce jeudi

 

2

Présidentielle du 12 décembre : Djaballah ne se présentera pas

septembre 28th, 2019 by

Abdellah Djaballah ne participera pas à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. La décision a été prise à l’issue du conseil consultatif de son parti, le Front de la justice et du développement.

Plusieurs autres personnalités ont annoncé qu’ils ne participeraient pas au prochain scrutin dont Abdelaziz Rahabi.

3

Karim Tabbou placé une nouvelle fois sous mandat de dépôt

septembre 27th, 2019 by

Karim Tabbou a été placé sous mandat de dépôt, dans la soirée d’hier jeudi par le tribunal de Sidi M’hamed à Alger, selon Me Mostefa Bouchachi qui n’en donne pas de détails.

Karim Tabbou a été arrêté hier au lendemain de sa remise en liberté provisoire.

4

Karim Tabbou libéré

septembre 25th, 2019 by

Karim Tabbou a été libéré, ce mercredi 25 septembre, après l’appel introduit par ses avocats concernant la décision du juge d’instruction portant sa mise sous mandat de dépôt, a-t-on appris auprès de Me Mostefa Bouchachi, l’un de ses avocats.

Karim Tabbou été arrêté, mercredi 11 septembre et placé sous mandat de dépôt le lendemain pour « atteinte au moral des troupes ».

5

Présidentielle du 12 décembre : le RND prendra sa décision le 4 octobre prochain

septembre 21st, 2019 by

Le bureau national du RND a décidé de tenir une session du conseil national le 4 octobre prochain pour trancher dans la question de la participation aux prochaines élections présidentielles du 12 décembre.

Dans un communiqué publié ce samedi 21 septembre, le bureau national du parti a appelé encore une fois les militants, les élus et les cadres à continuer à « sensibiliser les citoyens sur l’importance de participer aux prochaines élections présidentielles.

6

Le bureau politique du FLN se réunira demain jeudi

septembre 4th, 2019 by

Le bureau politique du FLN se réunira, demain jeudi 5 septembre, à 11 heures, selon une source au sein du parti. A l’ordre du jour, la désignation d’une responsable qui devrait assumer l’intérim de Mohamed Djemeï.

Hier mardi, le ministre de la Justice a déposé au bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) une demande de levée de l’immunité du député et secrétaire général du FLN.

Lire aussi : Le ministre de la Justice dépose une demande de levée de l’immunité de Mohamed Djemeï (document)

Lire aussi : FLN : vers la désignation d’un secrétaire général par intérim

7

Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt

août 22nd, 2019 by

Tayeb Louh a été placé sous mandat de dépôt, ce jeudi 22 août, par le conseiller instructeur de la cour suprême,  a annoncé la télévision nationale. L’ancien ministre de la Justice a été auditionné durant plusieurs heures depuis la matinée.

« Dans le cadre de l’enquête ouverte au niveau de la Cour suprême, il a été procédé ce jour, 22 août 2019, Monsieur le Conseiller instructeur à auditionné l’ex ministre de la Justice, Grade des Sceaux, Tayeb Louh, poursuivi pour abus de fonction, entrave à la justice, incitation à la partialité et incitation à faux en écriture officielle », a précisé le procureur général de la cour dans un communiqué.

8

Décès de 21 pèlerins algériens depuis le début du Hadj 2019

août 20th, 2019 by

Un nouveau décès a été enregistré mardi matin parmi les pèlerins algériens aux Lieux Saints, portant le nombre total de décès depuis le début du Hadj 2019 à vingt et un (21), a indiqué le chef de la Mission médicale cité par l’agence de presse APS.

Il s’agit de Saghi Yamna (82 ans) originaire de la Wilaya d’Oran, décédée dans sa chambre d’hôtel à Médine d’un arrêt cardiaque, a précisé le Dr. Mahmoud Dahmane.

La défunte qui souffrait de maladie cardiovasculaire et était porteuse d’un stimulateur cardiaque est décédée suite à un épuisement physique après l’accomplissement de tous les rituels du hadj, a-t-il ajouté, précisant qu’elle devait rentrer en Algérie mercredi (demain).

Le responsable a, par ailleurs, fait savoir que l’évacuation vers l’Algérie des pèlerins malades se poursuivait, précisant que quatre (4) hadjis souffrant de problèmes cardiaques seront rapatriés jeudi à partir de l’Aéroport de Djeddah.

Seize (16) pèlerins algériens sont toujours hospitalisés en Arabie saoudite, a ajouté le chef de la Mission médicale.

9

Le texte intégral du message d’Abdelkader Bensalah à l’occasion de la journée nationale du Moudjahid

août 20th, 2019 by

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a adressé lundi, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale du Moudjahid (20 août 1956) un message, dans lequel il a renouvelé son appel à toutes les bonnes volontés parmi les forces politiques, les acteurs de la société civile et les personnalités nationales à contribuer à la réunion des conditions appropriées et à faire avancer le processus de dialogue pour atteindre rapidement ses objectifs. Voici la traduction APS du message:

« Chers citoyens et citoyennes,

La glorieuse histoire de notre chère terre est riche en évènements, en repères et en épopées qui l’ont jalonné au fil du temps et des époques, et qui sont pour nous des haltes pour puiser notre force et notre détermination. Des haltes qui galvanisent notre volonté et nous inspirent le devoir de fidélité envers les Chouhada et la patrie.

Comme chaque année, notre pays célèbre la Journée du Moudjahid en hommage à une date charnière dans l’historique de la glorieuse Révolution de libération, en l’occurrence le double anniversaire de l’héroïque offensive du Nord- Constantinois menée par l’Armée de libération contre l’occupation française le 20 août 1955, sous la conduite du Chahid Zighoud Youcef et ses compagnons d’armes soutenus en synergie par le peuple, et de la tenue du Congrès de la Soummam le même jour de l’année suivante (1956).

Le premier évènement est venu confirmer la détermination du peuple algérien à mener une lutte sacrée pour marquer la rupture avec le colonialisme abominable et consacrer le message de Novembre 1954….

Par la suite, s’est imposé l’impératif du Congrès historique (Congrès de la Soummam), qui a jeté les bases organisationnelles et structurelles de notre glorieuse Révolution. Un évènement historique et un tournant décisif dicté par la nécessité d’évaluer la première étape de la lutte armée et de définir les cadres réglementaires et de les traduire en décisions politiques et militaires, ayant touché les différents aspects de la Révolution algérienne sur les plans politique, militaire, social et intellectuel.

Ce Congrès a renforcé la Révolution par un Commandement central unifié pour l’organisation et la gestion de la lutte armée, l’unification de l’organisation militaire et la consécration des principes politiques et idéologiques de la lutte armée et des bases de l’organisation de l’Etat. Ceci a permis, grâce à Allah et aux sacrifices des valeureux Chouhada et Moudjahidines de renforcer et d’ancrer la lutte armée et de susciter, en même temps, l’écho tant souhaité pour faire entendre, haut et fort, la voix de la Révolution algérienne à l’étranger et recueillir une sympathie grandissante à l’échelle internationale, aussi bien officielle que populaire.

 

Chers citoyens et citoyennes,

Ma conviction est que l’Algérie forte et inexpugnable pour laquelle se sont sacrifiés les Chouhada et tant vénérée par ses enfants exige, plus que jamais en cette conjoncture particulière une hiérarchisation des priorités afin d’éviter des conséquences incertaines, quand bien même leurs prémices sont perceptibles.

Je tiens à rappeler, à ce propos, que j’ai appelé et que j’appelle encore à un dialogue national sérieux, élargi et sans exclusion en tant que voie garantissant au peuple algérien le droit de choisir le président de la République, le plus rapidement possible, une fois instaurée la confiance en les mécanismes assurant la régularité et la transparence de l’élection présidentielle.

Maintenant que tout un chacun convient que la voie du dialogue est la seule et unique à permettre de surmonter la situation actuelle et partage la conviction de l’impératif de cette démarche, favorablement accueillie par l’opinion publique et enregistrant une adhésion et un soutien croissants de la part des acteurs de la scène politique, notre confiance est de plus en plus grande de parvenir aux objectifs escomptés depuis qu’une instance souveraine et entièrement indépendante a engagé avec lucidité, efficacité et ouverture sa nobles démarche de facilitation du dialogue. Un dialogue incontournable pour la réalisation du plus large consensus national possible permettant au peuple algérien d’exercer sa souveraineté à travers une élection présidentielle crédible et incontestable, car étant aux yeux de la majorité du peuple et des forces politiques, non seulement une nécessité impérieuse mais également une solution urgente à même de garantir à notre pays un nouveau départ avec des institutions constitutionnelles pleinement légitimes pour faire face aux défis socioéconomiques urgents et consolider la confiance de nos citoyens en un avenir meilleur.

Je ne puis ici que renouveler mon appel à toutes les bonnes volontés parmi les forces politiques, les acteurs de la société civile et les personnalités nationales à contribuer à la réunion des conditions appropriées et à faire avancer le processus de dialogue pour atteindre rapidement ses objectifs.

 

Chers citoyens et citoyennes,

En nous remémorant, en cette grande occasion historique, les hauts faits et les sacrifices des Chouhada et de nos frères et sœurs moudjahidine, et en nous inclinons avec piété et déférence à leur mémoire, nous prions Dieu, le Tout Puissant, d’accorder santé et bien-être aux moudjahidine encore en vie, tout en leur adressant nos salutations respectueuses et en leur assurant que leur place et celle des Chouhada demeurera fièrement préservée dans la mémoire de la Nation et gravée dans le cœur du peuple algérien.

Je tiens également à rendre hommage à l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée nationale de libération (ALN), rempart imprenable de l’Algérie et garant de la protection du territoire national, du peuple algérien et de ses institutions, et particulièrement le haut Commandement de l’ANP pour son engagement dévoué en faveur de notre peuple en période décisive de son histoire ainsi que pour son attachement sincère à la préservation du caractère constitutionnel de l’Etat et sa pérennité.

De même que je salue avec respect et considération l’ensemble des corps de sécurité pour leurs efforts et sacrifices en suivant fidèlement les pas de nos aïeux chouhada et moudjahidine pour veiller à la sécurité et à la stabilité de notre chère patrie.

En étant conscients, en cette historique journée, de l’ampleur de la responsabilité du legs de la glorieuse Révolution de Novembre et de son message de fidélité au service de la patrie, nous somme appelés, tous, à la conjugaison de nos efforts et à l’unification de nos actions pour verser dans cette voie sacrée, dont les 20 août 1955 et 20 août 1956 sont deux étapes phares. Une voie que les générations doivent parachever pour bâtir l’Etat algérien fort et moderne.

Je suis profondément convaincu que les développements positifs et encourageants que connait la scène nationale sont la preuve de la capacité de notre grand peuple, qui a réalisé des miracles, à s’inspirer de son génie collectif pour surmonter la conjoncture actuelle et construire un avenir meilleur et prometteur pour nos citoyens et générations futures.

 

Gloire à nos valeureux Chouhada et Vive l’Algérie ».

10

Abdelkader Bensalah procède à un mouvement dans le corps de la magistrature et à des changements au sein de la gendarmerie

août 8th, 2019 by

Le chef d’Etat a effectué a procédé, ce jeudi 8 août, à un vaste mouvement dans le corps de la magistrature, a annoncé la télévision nationale. Ce mouvement a touché 32 cour de justice au niveau national.

Abdelkader Bensalah a également procédé à des changements au sein de la gendarmerie nationale. Plusieurs groupements ont été touchés par ce mouvement, selon Ennahar.