Category:

1

L’humoriste français Guy Bedos n’est plus

mai 28th, 2020 by

Le comédien et humoriste français Guy Bedos, connu sur les planches du théâtre et dans le septième art, mais aussi pour son engagement et ses positions humanistes anticolonialistes, est décédé à l’âge de 85 ans, a annoncé jeudi son fils sur les réseaux sociaux.

Né en 1934 à Alger, Guy Bedos s’est fait connaître grâce à des sketchs mordants au début des années 60 alors qu’il avait entamé une carrière de metteur en scène et de comédien sur les planches en 1951 aux côtés de Jean Paul Belmondo.

Il a également fait parler de lui au cinéma à partir de 1955 dans « Futures vedettes » du réalisateur Marc Allégret qui sera suivi d’une trentaine d’apparitions sur grand écran dans des oeuvres comme « Un éléphant ça trompe énormément » (1976), « Nous irons tous au paradis » (1977), « Contre l’oubli » (1991), « La jungle » (2006) ou encore « Et si on vivait tous ensemble? » (2012).

Il s’est également produit dans de nombreux spectacles comiques dont il est l’auteur, et a fait un passage très remarqué à Alger en 2018 pour la projection du documentaire « Guy Bedos: en toutes libertés ».

2

Un policier retrouvé mort dans sa chambre à Alger

avril 15th, 2020 by

Un policier a été retrouvé mort, dans la soirée d’hier mardi, dans sa chambre au cantonnement abritant l’unité aérienne de la sûreté nationale situé à Dar El Beida, a annoncé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). « En date du 14 avril 2020 à 20h00, le brigadier de police Belouizani Boubakeur, technicien en aéronautique, relevant de l’unité aérienne de la sûreté nationale, a été retrouvé par ses collègues décédé dans sa chambre, au cantonnement abritant cette structure, sise à Dar El Beida à Alger », précise-t-elle.

« Ce décès survenu dans des circonstances indéterminées, qui a provoqué l’émoi parmi la corporation policière, notamment ses collègues, demeure pour le moment inexpliqué ; la victime faisant l’unanimité autour de sa personne par ses qualité professionnelles et humaines. L’enquête prise en charge par le parquet territorialement compétent en déterminera les raisons et les motivations », ajoute la même source. En cette pénible et tragique circonstance, la Direction générale de la sûreté nationale, présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt, l’assure de son soutien et de toute sa compassion », conclut-elle.