fbpx


PUBLICITE


 
International

Carnage à Gaza: 192 morts palestiniens dont 58 enfants depuis lundi (actualisé)


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

Gaza bombardements

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

17h21. Au moins 42 Palestiniens ont été tués, ce dimanche, dans des raids de l’armée d’occupation israélienne à Gaza au 7e jour d’un conflit d’une « intensité jamais vue » selon la Croix-Rouge internationale (CICR). Au total, 192 Palestiniens ont été tués, dont au moins 58 enfants

C’est un carnage : au moins 33 Palestiniens dont huit enfants ont été tués dimanche dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza. C’est ce qu’a rapporté le ministère local de la Santé cité par l’AFP. Selon lui, c’est le plus lourd bilan quotidien depuis le début du conflit lundi.

Au total, 181 Palestiniens, dont 52 enfants, ont péri dans les raids de l’armée israélienne, selon un dernier bilan palestinien. Les huit enfants sont morts dans les bombardements d’un quartier de la ville de Gaza, d’après le ministère de la Santé.

Les nouveaux bombardements surviennent à quelques heures d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, dont les membres ont été appelés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) « à exercer le maximum d’influence pour mettre fin aux hostilités entre Gaza et Israël ».

Lire aussi : Violences meurtrières contre les Palestiniens: plus de 100 morts dont 27 enfants à Gaza

« L’intensité de ce conflit, c’est quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant avec des raids aériens incessants contre Gaza, qui est densément peuplé et des roquettes qui frappent des grandes villes en Israël avec pour conséquence des enfants qui meurent des deux côtés », a affirmé Robert Mardini, le directeur général du CICR.

Le pape François a mis en garde contre la « spirale de la mort et de destruction ». Il a jugé « terrible et inacceptable » la perte de vies innocentes.  Depuis le 10 mai, 181 Palestiniens ont été tués  dont 52 enfants et 1.225 blessés, selon un dernier bilan palestinien.

En Israël, dix personnes ont été tuées dont un enfant, et 282 blessées, dans les tirs de roquettes palestiniennes, depuis lundi.

Les bureaux d’Al-Jazeera et d’AP bombardés

Hier samedi, un immeuble de 13 étages qui abritait les équipes de la chaîne d’information qatarie Al-Jazeera et l’agence de presse américaine Associated Press (AP) a été pulvérisé par des frappes israéliennes.

Selon l’armée, qui avait demandé préalablement l’évacuation du bâtiment, l’immeuble abritait « des entités appartenant au renseignement militaire » du Hamas, accusé de se servir de civils comme « boucliers humains ».

Lire aussi : En France, des manifestations de soutien à la Palestine malgré l’interdiction dans certaines villes

La direction d’AP s’est dite « choquée et horrifiée ». Al-Jazeera a accusé Israël de vouloir « faire taire ceux qui montrent » « les destructions et les morts ». L’AFP a exprimé sa « solidarité » avec les « collègues d’AP et d’Al-Jazeera ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités