PUBLICITE


 
Société

Benbouzid : « je ne veux pas qu’un citoyen se rende dans un hôpital et qu’on lui dise qu’il n y a pas de place »

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Abderrahmane Benbouzid a insisté, ce dimanche 12 juillet, à Alger sur la nécessite d’une meilleure prise en charge sanitaire du citoyen, notamment dans la foulée de la lutte contre la pandémie du coronavirus COVID-19, rapporte l’agence de presse APS.

« Je ne veux pas qu’un citoyen se rende dans un hôpital et qu’on lui dise qu’il n y a pas de place. C’est inadmissible, car le nombre de lits est suffisant pour une meilleure prise en charge des citoyens » a indiqué le Pr Benbouzid dans une déclaration à la presse au terme d’une rencontre en visio-conférence avec les directeurs de wilaya de la santé et de la population, et des responsables de structures hospitalières du pays.

Il a indiqué que l’augmentation des cas du COVID-19, source « d’inquiétude, nous pousse à nous solidariser davantage pour faire face à cette pandémie », relevant que le nombre de décès restait « stable ».Le Pr Benbouzid a assuré, dans ce sillage, que l’Algérie recelait des compétences et des potentialités à même de faire face à cette pandémie, mais il suffisait, a-t-il ajouté, d’exploiter ces ressources « efficacement ».

Lire aussi : Coronavirus – Dr Lyes Merabet : « des professionnels de la santé nous sollicitent parfois pour se faire hospitaliser »

« Notre plus grande préoccupation c’est d’être au service du citoyen. J’ai été chargé par le Président de la République du secteur de la Santé pour accomplir cette tâche », a-t-il affirmé.

Le ministre de la Santé a transmis un messages à l’ensemble des responsables de la santé du pays pour s’organiser en offrant, dans les plus brefs délais, un pourcentage de moyens pour la prise en charge médical pour les urgences, ajoutant que tout le reste doit être consacré à la lutte contre la COVID-19.

Il a insisté sur le renforcement du dispositif sur le terrain afin d’augmenter les capacités de prise en charge et anticiper sur la saturation des services dédiés à la COVID-19.Il a également mis l’accent sur l’augmentation des capacités des lits d’hospitalisation et des lits de réanimation au niveau des structures en les renforçant en équipements et personnels, et pour ouvrir éventuellement d’autres services et même d’autres établissements.

« Nous sommes tous COVID-19. Même si le nombre venait à augmenter, et avec la disponibilité des lits et des soins, tout se passera dans le calme et la sérénité », a-t-il rassuré, affirmant que tout le personnel est mobilisé « jusqu’au bout, car chaque jour nous donne une nouvelle expérience ».

Quatre-cent-soixante-dix (470) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 251 guérisons et 8 décès ont été enregistrés les dernières 24 heures en Algérie.

Lire aussi : Coronavirus : le nombre de contaminations repart à la hausse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités