PUBLICITE


 
Politique

Au lendemain de son procès, le journaliste Khaled Drareni dément ce qui a été rapporté par El Moudjahid

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le journaliste Khaled Drareni a démenti, ce mardi 4 août, ce qui a été rapporté par le journal public El Moudjahid concernant ses « supposées indemnités qu’il aurait perçu de la chaîne de télévision France 24 ».

« Le journaliste Khaled Drareni dément ce qui a été rapporté par le quotidien El Moudjahid du 04/08/2020 dans l’article « Procès de Drareni, Belarbi et Hamitouche: une peine de 4 ans de prison ferme requise », à propos de supposées indemnités qu’il aurait perçu de la chaîne France 24″, lit-on dans ce démenti publié sur la page de son journal Casbah Tribune.

Lire aussi : Khaled Drareni : « j’ai fait mon travail en tant que journaliste libre et indépendant »

« Lors de son audition par la magistrate, Khaled Drareni avait affirmé qu’il est collaborateur et non pas correspondant de la chaîne TV5 Monde », précise la même source, contrairement à ce qui a été rapporté par le journal. « Tout comme il n’a jamais été correspondant de France 24 mais qu’il intervenait en qualité d’invité sur cette chaîne et ne percevait pour cela aucune indemnité financière », ajoute-t-elle.

Lire aussi : Procès du journaliste Khaled Drareni et de deux militants : le verdict prévu le 10 août prochain

Khaled Drareni est en détention préventive depuis plus de quatre mois. Il est poursuivi pour « incitation à attroupement non-armé » et « atteinte à l’unité nationale ». Son procès ainsi que celui de deux autres militants s’est tenu, hier lundi, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités