fbpx


PUBLICITE


 
Médias

Affaire du minaret de la Grande mosquée d’Alger : El Watan évoque des attaques « aussi violentes que gratuites »


Warning: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/linfoc74/public_html/wp-content/themes/info_theme/single.php on line 65

El Watan

Désormais, vous pouvez nous suivre sur Google Actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à vous abonner en cliquant ici.

 

 

Le quotidien El Watan est revenu, ce mardi 21 septembre, sur les réactions suscitées par la suppression du minaret de la grande moquée d’Alger d’une photo illustrant la Une de l’édition du lundi 20 septembre

« Si la suppression malencontreuse du minaret de la Grande Mosquée d’Alger sur l’arrière-plan de l’illustration a suscité des critiques, somme toute, fondées, de la part de nombreux lecteurs, il reste que des personnes s’illustrant régulièrement par leur haine à l’égard du journal ont profité de l’occasion pour proférer des attaques aussi violentes que gratuites », écrit El Watan.

Le journal rappelle avoir, pourtant, réagi dans la journée en publiant un « erratu » reconnaissant « une mauvaise manipulation technique durant le bouclage du journal et démentant toute intention de travestir la réalité ou de porter atteinte à la valeur symbolique de la Mosquée d’Alger ».

Le quotidien évoque ensuite le communiqué du ministère de la Communication et celui des Affaires religieuses qui « accuse quant à lui le journal de porter atteinte «à la mémoire du peuple algérien» et appelle à des sanctions «administratives» et à des poursuites judiciaires contre la publication ».

« La direction et la rédaction d’El Watan ne comprennent pas qu’une erreur technique provoque autant de réactions hostiles sur les réseaux
sociaux et surtout des communiqués aussi disproportionnés qu’injustes du ministère de la Communication et du ministère des Affaires
religieuses », écrit-il.

« El Watan a consacré plus de trente ans de son existence à défendre les valeurs de la société algérienne, son islamité, son arabité et son amazighité, et à mettre en valeur tout ce qui peut la faire tendre vers la modernité », assure-t-il.

    S’abonner
    Notification pour
    guest
    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
Plus d'actualités