PUBLICITE


 
Politique

Affaire du journaliste Khaled Drareni : l’appel d’Amnesty international au président Tebboune

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Un appel lancé par Amnesty international signé par 2000 personnes a été adressé, ce lundi 14 septembre, à la présidence pour la libération du journaliste Khaled Drareni condamné à trois ans de prison ferme.

« En février 2019, un mouvement pacifique appelé Hirak est apparu en Algérie. Ce mouvement demande un changement politique et davantage de libertés, un renforcement de l’Etat de droit et la fin de la corruption », rappelle l’ONG.

Lire aussi : Pétition pour la libération du journaliste Khaled Drareni (premiers signataires)

Pour elle, « son arrestation et son emprisonnement s’inscrivent dans le cadre d’une répression plus vaste des libertés dans le pays ». « Il ne devrait pas être en prison pour avoir couvert une manifestation et il est essentiel pour l’avenir des droits humains en Algérie qu’il soit libéré », insiste AI.

Poursuivi pour « incitation à attroupement non –armé » et « atteinte à l’unité nationale », le journaliste Khaled Drareni a été condamné le 10 août à trois ans de prison. Son procès en appel a eu lieu le 8 septembre dernier à la cour d’Alger. Le verdict sera prononcé demain mardi.

Plusieurs actions de solidarité ont été organisé au cours de ces derniers jours dont un rassemblement à la maison de la presse Tahar Djaout à Alger tenu dans la matinée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités