PUBLICITE


 
Politique

Affaire d’Ennahar TV : Ahmed Hafsi dément sa fuite et sa demande d’asile à Londres

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Ex-rédacteur en chef d’Ennahar TV et animateur de plusieurs émissions sur la chaîne de télévision privée, Ahmed Hafsi, a démenti, ce mardi 25 février, sa fuite du pays et sa demande d’asile politique à Londres. « Je ne suis poursuivi dans aucune affaire et je n’ai reçu aucune convocation », a assuré Ahmed Hafsi à l-info.com. L’ex-rédacteur en chef d’Ennahar TV assure qu’il n’a pas été interrogé par la brigade de la gendarmerie nationale comme cela a été rapporté par plusieurs sites d’informations et relayées ensuite sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Anis Rahmani placé sous mandat de dépôt (actualisé)

Ahmed Hafsi affirme avoir démissionné de la chaîne de télévision privée d’Anis Rahmani en octobre 2019. « Je voulais tenter une nouvelle expérience dans une chaîne internationale. Ma femme qui est également journaliste a décroché un contrat à Al Arabi. Je me déplace (à Londres, NDLR) pour la voir tous les dix jours et pour chercher un poste. Je voyage normalement sans aucun problème », indique notre interlocuteur. « Je n’ai pas demandé l’asile et j’étais chez moi le jour où Anis Rahmani a été arrêté », précise-t-il.

Lire aussi : Anis Rahmani poursuivi pour « outrage à corps constitué » et « atteinte à la vie privé »

Ahmed Hafsi n’est pas en Algérie actuellement. « Je rentre à la fin de cette semaine. D’ailleurs mon fils est chez sa grand-mère en Algérie », a-t-il conclu. Depuis l’arrestation et la mise sous mandat de dépôt d’Anis Rahmani, de nombreuses rumeurs ont circulé autour de la convocation de certains employés du groupe médiatique dont Ahmed Hafsi.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités