PUBLICITE


 
Politique

Affaire de Fodil Boumala : le procureur requiert un an de prison ferme et une amende de 100.000 dinars

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Le procureur de la République près le tribunal de Dar Elbeida a requis, ce dimanche 23 février, un an de prison ferme et une amende de 100 000 dinars à l’encontre de Fodil Boumala, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Lire aussi : Fodil Boumala placé sous mandat de dépôt

Fodil Boumala a été arrêté devant sa maison aux Bananiers à Alger avant d’être placé sous mandat de dépôt par le juge du tribunal de Dar El Beida, en septembre 2019. C’est la troisième personnalité arrêtée après Karim Tabbou et Samir Benlarbi durant cette période.

Lire aussi : Me Abdelghani Badi : « on souhaite que ces jugements soient généralisés à tous les activistes du Hirak »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités