PUBLICITE


 
Economie

Aéroport international d’Alger : les travaux de renforcement de la piste principale finalisés avant le 1er novembre

Si vous trouver cet article intéressant, envoyez le à votre ami !

Les travaux de renforcement et de réparation de la piste principale de l’aéroport international d’Alger Houari Boumédiène sont actuellement en phase d’achèvement et devront être finalisés avant le 1er novembre, a indiqué le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, ce mardi 13 octobre.

S’exprimant en marge d’une visite d’inspection et de travail effectuée à l’aéroport, il a précisé que son exploitation permettra à l’aéroport d’être classé parmi les infrastructures les plus sûrs et confortables au niveau régional.

Saluant les efforts déployés par les cadres et les travailleurs de Cosider et des autorités aéroportuaires pour la cadence observée dans la réalisation de ce projet, le ministre des Travaux publics a assuré que les délais contractuels fixés à six mois en mai dernier pour la réception de ce projet ont été respectés, ce qui permet, selon lui, d’envisager l’exploitation de cette piste d’ici novembre prochain.

Le ministre a expliqué également que l’entrée en service de cette infrastructure permettra à l’aéroport international d’Alger d’accueillir des avions gros-porteurs tels que l’Airbus A380 et le Boeing 747 dont le tonnage avoisine les 400 tonnes.

« La rénovation de la piste principale est d’une importance capitale. Elle va permettre le développement de l’aviation algérienne et de garantir la sécurité ainsi que la possibilité de laisser l’aéroport ouvert quelles que soient les conditions météorologiques et celles du trafic aérien », a-t-il soutenu.

Le ministre des Travaux publics a relevé, en outre, que le balisage lumineux comprenant des feux à LED ainsi que les équipements de contrôle intégrés dans la piste principale assurent un grand confort aux pilotes d’avions et de meilleures conditions de manœuvre. « Grâce à ce projet de rénovation, l’aéroport international d’Alger sera classé parmi les infrastructures les plus sûres et confortables au niveau régional », a-t-il fait savoir.

S’agissant de la reprise de l’activité du transport aérien, le ministre des Travaux publics a expliqué que cette décision relève des prérogatives du président de la République et du gouvernement, ajoutant que la mission de son département demeure celle d’offrir les conditions et les équipements nécessaires à la réouverture du trafic aérien.

Pour rappel, les travaux du projet de rénovation de la piste principale de l’aéroport international d’Alger, confiés initialement en 2014 à l’entreprise Erthb Haddad, avaient accusé un arrêt en raison des procédures de résiliation engagées.

Repris par Cosider en février 2020, le délai de réalisation de ce projet a été diminué de 12 à 6 mois, avec un montant de marché estimé à près de 2,6 milliards de DA. La consistance des travaux comprend la réparation totale de la piste principale, des pistes secondaires pour des taxiway et de deux parkings avions d’une superficie de 16.000 M² et de 9 bretelles d’un linéaire global de 2.000 mètres.

Le renforcement de la piste principale devait permettre la mise à niveau de l’infrastructure aéroportuaire conformément aux normes internationales exigées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OAIC).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités